vieux pots de peinture

samedi 12 mai 2018

Seulement pour le plaisir

Une rose

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil.

Las ! voyez comme en peu d'espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las ! las ses beautez laissé cheoir !
Ô vrayment marastre Nature,
Puis qu'une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vostre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
Comme à ceste fleur la vieillesse
Fera ternir vostre beauté.

Pierre de Ronsard (1524-1585)

Bonne journée

8 commentaires:

  1. Preciosa rosa y precioso poema!
    Buen fin de semana.
    Besos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. gracias Pilar, buen fin de semana para ti también :-)
      besos

      Supprimer
  2. Un merveilleux poème, que plusieurs générations ont appris, dont moi, un jour (assez)lointain !
    Les rosiers sont superbes, que de fleurs et de boutons !
    Bon week-end Claude ! Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah le bon temps des récitations.. on s'en souvient encore, même si cela nous apparaissait fastidieux :-)
      bon weekend ensoleillé
      bisous

      Supprimer
  3. Muy bonito poema y preciosa rosa¿de tu jardín? feliz fin de semana.besos:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. gracias Rosa Maria! La rosa proviene de una acción a favor de los ciclistas http://www.uneroseunespoir.com/. No soy jardinero en 1/1
      feliz domingo
      besos

      Supprimer
  4. What a beautiful rose... and thanks for the lovely poem.

    Hugs
    Birgit

    RépondreSupprimer